Statistiques sur les médias à Kinshasa, 4e édition (2016)

Mardi, 6 Septembre, 2016 - 15:55

En vue d’aider les annonceurs à élaborer et/ou améliorer leurs plans medias sur les principaux supports médiatiques (Télévision classique, Internet, Radio, Chaines câblées et Presse écrite), Target SARL vient d’effectuer la 4ème étude sur les  médias à Kinshasa.

Par rapport  aux éditions antérieures, cette étude apporte quelques innovations afin de mieux répondre aux attentes des responsables des médias, des annonceurs et agences de communications :

  • Les supports à partir desquels on suit chaque média (télévision, radio et internet),
  • Les langues préférées pour suivre les médias,
  • Les différents lieux et les personnes avec qui on suit les médias,
  • L’audience des médias par tranche horaire pendant la semaine et durant le weekend
  • L’abonnement aux sociétés de télédistribution (Dstv, Canal +, Startimes. Bleu SAT et Strong) et le choix des bouquets.

Pour connaitre la proportion d’audience des supports classiques et ceux des nouvelles technologies, nous avons échangé avec les répondants sur les supports utilisés à partir desquels ils suivent  la Télévision, la Radio, l’Internet et la Presse écrite.

Etant donné que chaque entreprise/produit a une cible bien dé­terminée, nous avons réservé une question sur les langues préférées pour suivre les médias. C’est toujours mieux de communiquer dans la langue que la cible comprend le mieux. Cet exercice va permettre aux annonceurs d’utiliser la langue appropriée pour que leurs messages soient bien compris.

Les moments d’audience pendant la semaine et durant le weekend ne sont pas toujours les mêmes. Cette partie va aider les annonceurs à mieux maitriser les horaires et savoir quand communiquer pour atteindre la majorité de la population ciblée.

Les lieux où les Kinois suivent les médias le plus souvent différent. Les annonceurs se doivent de connaitre les milieux à grande affluence de la population. Ceci pourrait les aider à atteindre facilement la population pour des promotions, jeux concours, tombolas etc.

La section relative à la télédistribution dans cette étude donne la proportion de la population qui possède des décodeurs dans leurs foyers respectifs

FICHE TECHNIQUE DE L’ETUDE

TYPE D’ETUDE : Quantitative

METHODOLOGIE DE COLLECTE DES DONNEES : Interview face à face à l’aide d’un questionnaire électronique

MATERIEL UTILISE : Smartphones

VILLE : Kinshasa

TIMING DE LA COLLECTE DES DONNEES : Du 07 au 10 Juillet 2016

ECHANTILLON : 1.000 personnes âgées de 12 à plus de 50 ans, dont : 500 hommes et 500 femmes selon la méthode des quotas par sexe, âge et lieu de résidence

METHODE DE SELECTION DES REPONDANTS : Aléatoire : Grille de Kish

AUDIENCE DE 30 DERNIERS JOURS EN GENERAL

La télévision garde sa place de leader en tant que média le plus suivi par la population kinoise avec une audience statique de 96%. L’internet se positionne  en deuxième place (+9% par rapport à 2015) et a remplacé la radio qui a perdu 10% par rapport à l’année passée. L’audience des chaines câblées se stabilise autour de 22% tandis que la lecture de la presse écrite ne fait que baisser, soit 2% de moins qu’en 2015.

La chute de la radio pourrait s’expliquer par l’attrait de plus en plus grand des Kinois pour les informations  et les téléchargements des musiques via Internet (surtout par les jeunes). On n’a plus nécessiarement besoin de la radio pour suivre les informations et écouter la musique, ni même de la presse écrite pour avoir la Une des journaux et magazines (informations disponibles sur le net).

Le problème recurrent du courant électrique semble avoir stoppé la progresssion des chaînes cablées.

AUDIENCE DE 30 DERNIERS JOURS PAR CATEGORIE

Excepté la télévision, l’audience de tous les médias est la plus faible dans le district de Tshangu.

Contrairement à l’année passée, les personnes âgées (50 ans  et +) sont plus nombreux à suivre la télévision par rapport à la radio. Internet occupe de plus en plus une place importante dans la vie des jeunes de 18 à 24 ans qu’ils soient élèves ou étudiants. Tandis que les chaînes câblées réalisent leurs meilleures audiences dans le district de Lukunga. Quant à la presse écrite, elle captive moins les kinois quelle que soit la catégorie.

Pour obtenir l’intégralité de l’étude, contactez-nous à l’adresse infos@target-sarl.cd ou appelez au (+243) 810 451 052.