RDC : Target forme les journalistes sur l’interprétation des sondages en période électorale

Share

Le cabinet Target a organisé samedi 12 février 2016 à Kinshasa, en collaboration avec l’agence en communication Congo Facilités un séminaire atelier destiné à une vingtaine de journalistes de l’audiovisuel et de la presse écrite à Kinshasa. Le séminaire tenu au centre des handicapés avait pour but de former ces professionnels des medias sur l’interprétation des sondages en période électorale. Une pratique peu répandue en RDC.

Serge Mumbu, General Manager de Target, qui animait la séance a fait remarquer en introduction que les sondages politiques, surtout en matière électorale, sont une application pertinente de la démocratie et devraient faire partie de la vie politique. Les journalistes sont donc intéressés par cette matière dans la mesure où les medias vulgarisent les résultats des sondages.

Le sondage est par définition « la réalisation d'un questionnaire auprès d'un échantillon d'individus afin de proposer une estimation de la répartition de l'opinion/préférence  de l'ensemble de la population. Grâce à cela il sera possible de déduire, d'estimer ce que pense la population»

Les sondages portent souvent sur des sujets d’actualité. Dans les cas des sondages en période électorale, Serge Mumbu a expliqué qu’ils peuvent porter sur des sujets aussi variés que la popularité d’un politicien, les nouvelles tendances, la notoriété d’une marque. Dans le cas spécifique de la RDC, les sondages peuvent porter sur les :

  • Les intentions de vote
  • Les inondations
  • L’électricité
  • La popularité d’une décision politique

Le General Manager de Target a ensuite dressé un aperçu historique de la genèse et de l’évolution des sondages depuis le moyen-âge jusqu’à nos jours. Il a indiqué qu’à partir de 1960 en occident, les instituts de sondages se spécialisant en matière électorale se sont multipliés (SOFRES,  GFK, INED, Nielsen, IPSOS, BVA, etc.). Ces instituts doivent pour la plupart leur notoriété à ces sondages alors que ces derniers ne représentent qu’1% de leurs chiffres d’affaires.

Ainsi, pour les sondages politiques, il existe : les sondages préélectoraux, les sondages post-électoraux, les sondages « sortie des urnes », les sondages sur des sujets de préoccupation politique. 

Le numéro de 1 de Target a par ailleurs précisé que d’après les tendances actuelles, les sondages sont commandés par les medias, les acteurs politiques, les entreprises, les ONG et associations, les chercheurs en sciences sociales. Les journalistes ont ensuite été édifiés sur les étapes de réalisation d’un sondage, les méthodes de collecte des données et l’échantillonnage.

Medias et sondages en période électorale 

Les sondages en période électorale présentent plusieurs avantages, a dévoilé Serge Mumbu. Ils permettent par exemple de conditionner la stratégie du candidat pour la conquête du pouvoir, d’avoir une vue panoramique sur les attentes des électeurs et constituent une vraie occasion de liberté d’expression dans les régimes démocratiques. A l’aide des cas concrets vécus en France et aux Etats-Unis, le speaker du jour a montré comment grâce aux sondages des hommes politiques ont réussi à renverser la tendance et à se faire élire.

Les sondages électoraux ont en revanche un faible impact en Afrique. De nombreuses raisons expliquent cela. Au nombre desquelles : le manque de culture des sondages, la manipulation des sondages par les plus forts, le manque de crédibilité des instituts de sondage,… Des cas concrets ont été examinés pour la Côte d’Ivoire, le Togo et la RDC où les sondages électoraux sont surtout produits localement. Les medias censés donner l’information juste devraient donc participer en amont dans la conception du sondage, le choix de la problématique, l’élaboration du questionnaire, …et en aval dans l’éditorialisation, l’interprétation et l’explication des résultats du sondage.

 

Jeudi, 18 Février, 2016 - 19:27
Share
Post date: sam, 06/03/2021 - 08:35

Un sondage a été réalisé par le cabinet d’études de marchés Target du 28 septembre au 2 octobre 2020.

Post date: mer, 06/05/2020 - 16:11

Le cabinet d'études Target mène chaque année une étude pour déterminer des appartenances religieuses des congolais.

Post date: sam, 16/02/2019 - 11:33

L’agence d’étude de marché Target sarl lance la collecte de données de sa publication annuelle sur les médias dans les 26 Provinces de la RDC.