Partager:
https://target-sarl.cd/up/link/fr/269

DRC MINING WEEK : Serge Mumbu partage ses réflexions sur les profits de la RDC face aux tendances minières mondiales

Les tendances et les priorités en matière d’exploitation minière ont été mises en avant jeudi 13 juin 2024, lors d’un panel à la DRC Mining Week, par Serge Mumbu (Directeur Général Target sarl), Popol Mabolia (Directeur général du Cadastre minier), Bertrand Montembault (Partenaire, Herbert Smith Freehills) et John Dunlop (Directeur des missions de l’USAID).

Les questions clés abordées lors de ce panel concernent les tendances géopolitiques qui influencent le secteur minier en RDC, les priorités stratégiques en matière d’exploitation minière, les opportunités offertes par les tendances mondiales pour la RDC, la recherche d’un équilibre entre le développement économique, la protection de l’environnement et la responsabilité sociale, ainsi que la réappropriation de l’identité congolaise dans le secteur minier.

Le Directeur Général de Target a partagé, dans son intervention, la nécessité de prendre des mesures et des politiques incitatives pour que la RDC puisse bénéficier de ces tendances mondiales et attirer des investisseurs. Il a souligné l’importance de mettre en place une culture des champions dans chaque filière minière et de les encourager davantage.

A cela, Serge Mumbu ajoute l’importance pour l’État Congolais de faire un marketing pays afin de présenter les potentiels géologiques et miniers afin de mieux se valoriser sur le plan mondial. « Pour cela, nous ne devons pas partir ex nihilo ; nous devons voir des pays qui ont mis en place des bonnes politiques qui ont marché, et s’en inspirer », a-t-il dit.

En matière minière, la RDC doit se mettre en place son agenda de manière pragmatique, en tenant compte des préoccupations spécifiques de sa population. Selon le Directeur Général de Target, il est essentiel de faire une distinction entre la RDC, un pays riche en ressources géologiques, et une population confrontée à plusieurs défis. Cela implique de développer des politiques qui non seulement exploitent les richesses minières, mais aussi qui profitent à la société dans son ensemble.

« Les communautés locales ont souvent des attentes particulières vis-à-vis des entreprises minières, et parfois cela crée certaines incompréhensions. Lorsque l’on présente des chiffres liés à l’augmentation de la production minière, cela ne se corrèle pas toujours avec le quotidien des communautés locales », a déclaré Serge Mumbu.

Quant au volet RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), les actions mises en œuvre doivent tenir compte des réalités de la population, ce qui souligne la nécessité d’une concertation entre l’État Congolais, le secteur privé et les communautés locales pour redéfinir les politiques bénéfiques à tous pour l’avenir minier du pays.

Cela implique de créer des stratégies qui non seulement favorisent le développement économique, mais aussi promeuvent le bien-être social et environnemental.

Serge Mumbu a également souligné l’importance de la synergie entre les secteurs connexes pour améliorer davantage le secteur minier au bénéfice de l’économie locale. Il a cité comme exemples les infrastructures, l’énergie, l’industrie locale et le capital humain.

Cette synergie, selon le Directeur du Cabinet de Target Sarl, permettra aux nationaux de bénéficier des impacts miniers de manière inclusive pour le développement du pays. De plus, elle renforcera l’attractivité du secteur minier, en particulier auprès des jeunes, et contribuera à améliorer de l’image publique dudit secteur.