Partager:
https://target-sarl.cd/up/link/fr/273

Target Sarl a dévoilé les résultats de ses études sur la République du Congo lors d’un afterwork à Brazzaville

En présence de plusieurs personnalités venues de divers secteurs, le cabinet d’études de marché Target Sarl a dévoilé vendredi 28 juin, lors d’un afterwork, les résultats de ses études menées en République du Congo.

Dans une ambiance détendue, le grand événement B to B de Target Sarl s’est tenu. Au menu du jour, la présentation d’études portant notamment sur l’audience des médias en République du Congo, ainsi que sur l’impact de la publicité et des influenceurs.

Lors de son intervention, Saleh Sikofu, Project Manager de Target Sarl, a exposé les grandes étapes de la création, du parcours et de l’expansion de Target SARL. Il a souligné que le cabinet est le résultat de plus de 30 ans d’expérience de son fondateur, Serge Mumbu.

« Pour réussir dans ses activités, il faut non seulement réunir les moyens (humains, matériels et financiers) mais surtout satisfaire les attentes de cible. Pour ce faire, il est préférable de recourir à l’expertise d’une agence spécialisée pour une meilleure efficacité des décisions et rester compétitif sur le marché », a-t-il dit.

En prenant la parole, Serge Mumbu, General Manager de Target Sarl, a présenté le contexte dans lequel ces études ont été menées. Du 29 au 14 mars, Target a déployé dans tous les départements de la République du Congo ses enquêteurs afin d’interroger un échantillon représentatif de 1000 individus sur divers domaines (les médias, influenceurs, les langues, les centres d'intérêt, la téléphonie mobile, les banques, l’assurance ainsi que la religion).



Il s’observe qu’en République du Congo, l’internet (51%) et les chaînes câblées (46%) soient les médias les plus fréquemment consultés. La disponibilité croissante de l’internet à haut débit et la diversification des programmes télévisés proposés par les distributeurs de chaînes câblées. La radio et la télévision en clair obtiennent respectivement 19 et 18%, tandis que la presse écrite enregistre un score de 1%.

La publicité suscite l'intérêt de 50 % des Congolais. Cet intérêt décroît avec l'âge, ce qui peut être attribué à plusieurs facteurs : les jeunes générations, plus exposées aux médias et aux nouvelles technologies, sont naturellement plus réceptives aux messages publicitaires. La télévision, avec 58 % d’audience publicitaire, devance Facebook (31 %), les panneaux publicitaires (15 %) et la radio (10 %).

Fally Ipupa est le web influenceur le plus cité en République du Congo avec 15%, suivi de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo à 5% chacun. Dans les médias, Gyldas Mayela, Vinaude le Nécessaire et Abdoul Kaba sont les plus appréciés (3% chacun). En musique, Roga-Roga domine avec 24%, suivi de Tidiane Mario à 14%. Thievy Bifouma est préféré dans le sport avec 52%, et Moutiopo en comédie avec 9% de préférence.

L’événement a également permis des échanges en face à face, favorisant le réseautage entre de nombreux décideurs présents. Les questions et réponses ont également contribué à une meilleure compréhension des activités de Target.