Les spécificités des médias du Grand Katanga à l’ordre du jour d’un déjeuner d’affaire de la CCIFC : Target Sarl

Les spécificités des médias du Grand Katanga à l’ordre du jour d’un déjeuner d’affaire de la CCIFC

C’est dans la ville de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, que la Chambre de commerce et d’industrie franco-congolaise (CCIFC) a organisé un déjeuner de presse mercredi 25 octobre sur le thème « Spécificités des médias au Grand Katanga.

En présence de plusieurs annonceurs, responsables de communication et marketing ainsi que professionnels des médias, Serge MUMBU, général manager du cabinet d’études de marché, a brossé les grandes tendances issues des habitudes des consommateurs des médias dans les quatre provinces de l’espace Katanga.

Le numéro 1 de Target Sarl a fait savoir qu’au Grand Katanga, l’internet est le média le plus suivi avec 40 % d’audience, suivi de près par la télévision gratuite qui représente 39 %. La télévision payante et la radio occupent la troisième et la quatrième place avec respectivement 35 % et 34 %. La presse écrite, quant à elle, reste le média le moins suivi avec seulement 2 % d’audience.

« Le score le plus élevé de l’internet s’observe dans la province du Haut Lomani avec 56%. Tandis que les deux télévisions (TNT et chaines câblées) sont très suivies dans la région du Haut Katanga. La radio est plus écoutée à Tanganyika et Haut Lomami avec 46 et 43% », a-t-il renchéri.

Les résultats de la spécificité des médias au Grand Katanga soulignent qu’en termes de profil, 43% des jeunes de 18 à 34 ans se connectent à internet pour notamment utiliser la messagerie instantanée, se connecter aux réseaux sociaux et pour télécharger des vidéos.

La radio est suivie à 56% chez les hommes actifs dont le programme préféré est le journal ou l’actualité (45%), ce type de programmes a aussi été révélé par les consommateurs de la télévision non payante avec 41% de préférence.

Par ailleurs, 52% des femmes préfèrent les chaines câblées pour suivre séries ou les feuilletons. Dans cette catégorie, les jeunes de 18 et 24 ans représentent 31%, suivis de 25 à 34 ans avec 28%.

Somme toute, Serge Mumbu a démontré que l’audience des médias se diffère d’une contrée à une autre et varie selon les profils de la cible. Il a également exhorté les participants à bien analyser le public cible conformément aux objectifs qu’ils se sont assignés, pour le succès d’une campagne de communication.

Plus de détails sur l’audience spécifique du Grand Katanga, contact : info@target-sarl.cd