Les intentions de vote à Kamina

A la veille de la tenue des élections en République Démocratique du Congo, les Congolais s’apprêtent à user de leur droit constitutionnel, celui de sanctionner, de remercier ou encore d’octroyer une nouvelle chance aux acteurs politiques, et ce, par la voie des urnes.

Les élections locales (députés provinciaux, conseillers municipaux,…) constituent également un enjeu pour les populations et c’est important pour les candidats potentiels d’avoir des données fiables et objectives sur les intentions de vote et les attentes des électeurs afin d’ajuster leur stratégie de campagne. Avec des équipes dans les 26 provinces de RDC, le Cabinet Target se veut un partenaire fiable pour la collecte des données et l’analyse des intentions de vote aux différents scrutins.

C’est dans ce contexte précis que Target Sarl a mené une étude sur les intentions de vote pour la députation nationale au Grand Katanga. Objectifs de cette étude : connaitre l’effectivité de la participation de la population aux prochaines élections, les facteurs qui déterminent le choix des candidats députés provinciaux, le candidat idéal pour qui voter ainsi que les types de discours qui rencontrent les attentes de la population.

Target Sarl a mené l’enquête du 11 au 25 mai 2023, dans les 4 chefs-lieux des provinces du Grand Katanga, à savoir Lubumbashi, Kalemie, Kolwezi et Kamina.

Les résultats des intentions de vote pour la députation provinciale à Kamina montrent clairement que la population a l’intention de participer aux prochaines avec 73% d’avis positifs. Cependant, le champ reste encore libre avec 32% des gens qui ne savent pas clairement pour quel candidat voter aux prochains scrutins.

Quelques candidats seulement ont été cités avec des scores inférieures à 15%. Au top de la liste les personnalités Marcel LENGE (14%) suivi de Lucain KASONGO MWADIAVITA (6%), Arsène MUKADI KINTUNTANKI et KABAMBA ILUNGA WA BATAMA (3) et Yves MWANIA MUZUMBE (2%).

Quant aux regroupements politiques, les intentions sont plus en faveur des candidats de l’opposition avec un score de 35% contre 12% de la majorité (Union sacrée de la Nation).

Marcel ILENGE du parti politique Ensemble pour la République, est cité par la tranche d’âge de 50 ans et plus suivie de 35 à 49 ans. Tandis que Lucain KASONGO du PPRD est beaucoup plus mentionné par les hommes (9%) contre 4% dont la majorité se retrouvent entre 18 à 24 ans (11%).

Pour Arsène MUKADI KINTUNTANKI (UNC), les intentions de vote en sa faveur proviennent de jeunes de 18 à 24 ans, parmi eux 5% sont des hommes. Pour KABAMBA ILUNGA WA BATAMA (AFDC), les tendances semblent être les mêmes en ce qui concerne la tranche d’âge, on retrouve en tête la catégorie de 18 et 24 ans (4%), suivie de 35 à 49 ans (3%), et que les hommes dominent sur les femmes avec 4% contre 1%.

Yves MWANIA MUZUMBE du PPRD, est cité seulement par les jeunes de 18 à 25 (6%) dont la majorité sont des hommes avec 3% contre 1% des femmes.

Rappelons que l’intérêt de la population de Kamina pour l’élection législative provinciale est très élevé et que les candidats aspirants de ce coin doivent chercher à convaincre la population pour se positionner et rafler les 32% n’ayant pas encore un choix clair quant à ce.

L’étude complète sur les intentions de vote au Grand Katanga est disponible sur commande, contact : info@target-sarl.cd