Les Congolais et la question du pouvoir d’achat : Target Sarl

Les Congolais et la question du pouvoir d’achat

Il s’observe dans l’économie de la République Démocratique du Congo, un taux d’inflation significatif qui modifie le comportement d’achat des Congolaises et Congolais et, qui impacte sur le coût de la vie de ces derniers. En causes, la guerre en Ukraine et la précarité de la situation sécuritaire à l’Est du pays. C’est dans ce contexte précis que Target Sarl a mené une étude sur la question du pouvoir d’achat.

Au cours d’un webinaire organisé vendredi 16 décembre dernier que le General Manager de Target Sarl, Serge MUMBU a présenté les résultats de cette étude, qui a consisté à interroger un échantillon représentatif de 1540 congolais sur la question de leur pouvoir d’achat. De façon concrète, cette étude a porté sur le niveau perçu du pouvoir d’achat ainsi que les actions prioritaires à prendre par les pouvoirs publics en vue d’améliorer le niveau de vie et les attentes pour 2023, a expliqué Serge Mumbu lors dudit webinaire.

Cette enquête a recouru à la méthode CATI (Computer Assisted Telephone Interview) pour collecter les données, dans une période allant du 23 Novembre au 03 décembre de l’année 2022. Etendue sur 8 régions, entre autres Kinshasa, Grand Katanga, Province Orientale, Grand Equateur, Nord Kivu, Sud Kivu, Kongo central et Grand Kasaï oriental ; l’enquête a organisé l’échantillon en diverses tranches d’âge dont la tranche de 18 à 24 ans (36%), la tranche de 25 à 34 ans (25%), la tranche de 35 à 49 ans (23%) et la tranche de 50 ans et plus (16%).

Les résultats de cette étude montrent que 35% des personnes interrogées ont témoigné que leur pouvoir d’achat a connu une baisse durant ces derniers mois. Et dont la majorité est représentée par les hommes de toutes les tranches d’âge.

Notons que l’inflation diffère d’une région à une autre. Dans des régions où le pouvoir d’achat a augmenté, les populations ont exprimé leur vœu de voir l’Etat créer plus d’emplois afin de conserver ce rythme. Aussi, ont-ils souligné, l’intensification de la lutte contre l’inflation, la subvention de certains produits, la réduction des trains de vie des institutions et lutter contre la corruption. Quant à la perception du pouvoir d’achat en 2023. Dans les régions du Kasaï, Sud-Kivu et Province orientale, Certains congolais restent optimistes par rapport à leur pouvoir d’achat dans les jours à venir. Tandis que la tranche d’âge de 18 à 24 ans semble être sceptique par rapport à l’idée de l’amélioration de leur pouvoir d’achat.
Le rapport complet et le replay du webinaire sont disponibles ici :

Rapport : Ici
Replay : Ici