LES PREOCCUPATIONS DES CONGOLAIS EN 2023 : Target Sarl

LES PREOCCUPATIONS DES CONGOLAIS EN 2023

A travers une étude menée par le cabinet d’études de marché TARGET Sarl, les congolais ont émis leurs préoccupations concernant la situation de la République Démocratique du Congo en 2023.

Ils n’ont pas seulement émis leurs préoccupations mais aussi ont dévoilé selon eux, les sujets prioritaires que le Gouvernement devrait prendre en compte.

La création d’emplois (92%), guerre à l’Est de la RDC (90%), situation des jeunes (89%), les infrastructures routières (89%), l’insécurité urbaine aussi appelée phénomène Kuluna (89%), la fourniture en eau et électricité (89%) et les soins médicaux de qualité (89%) sont des sujets qui préoccupent au plus haut point les congolais en ce début d’année.

L’étude a couvert les 11 grandes villes (selon l’ancienne configuration de la RDC avant le découpage de 2011), et a ciblé un échantillon de 2.000 personnes interrogées en face-à-face à l’aide d’un questionnaire intégré dans le smartphone. Les quotas ont tenu compte des éléments ci-après : genre, âge, zones (urbaine et rurale) et poids électoral de la population aux élections de 2018.

Les étudiants sont beaucoup plus préoccupés par la création d’emplois (93%), ceci démontre le souci dont ils sont animés pour leur vie future. En termes de régions, Kasaï Occidental (99%), Kasaï Oriental (97%) se retrouvent en haut de l’échelle.

La situation sécuritaire à l’Est préoccupe les populations de toutes les provinces du pays ainsi que les personnes de toutes les tranches d’âge confondues. Les chiffrés sont élevés en Province Orientale, au Kongo Central, à Kinshasa, Kasaï Oriental Occidental (93%). On enregistre respectivement 87% et 83% des répondants au Nord et Sud Kivu préoccupés par la situation sécuritaire.

La province de l’Equateur est à 100% préoccupée par la fourniture en eau et en électricité, cette préoccupation se ressent plus auprès de la population inactive (N’exerçant aucune activité professionnelle ou économique) résidant dans la zone rurale (90%).

Pour ce qui est des priorités du gouvernement, les tendances par régions portent à croire que les priorités varient d’une région à une autre, conformément aux réalités rencontrées.

Pour certaines régions, les préoccupations sont concomitantes aux sujets jugés prioritaires que les populations souhaiteraient l’implication effective du Gouvernement. A titre d’exemple : La bonne gouvernance pour le Sud Kivu, la fourniture en eau et électricité pour l’Equateur, les infrastructures routières pour le Kasaï Occidental.

La création d’emploi reste au top de la liste des priorités du Gouvernement dans plusieurs coins du pays, comme au Kongo Central (36%), Katanga (33%), Maniema (31%), Kasaï Oriental (27%) ainsi que dans la région du grand Bandundu (25%).

Cependant, la population du Nord-Kivu pense que la priorité du Gouvernement devrait être la résolution des problèmes d’insécurité dans la partie Est du Pays (34%), car étant victime des atrocités commises depuis plus d’une décennie.

Au Sud Kivu, la priorité des gouvernants devrait être la bonne gouvernance (30%). L’Equateur aligne en premier plan la fourniture en eau et électricité comme priorité du Gouvernement en cette année 2023, avec 30% comme score.

La construction des infrastructures routières est présentée comme un dossier prioritaire pour le Gouvernement au Kasaï Occidental (32%).

L’étude complète est disponible sur demande (info@target-sarl.cd)