Services bancaires via agents en RDC

Le développement de réseaux d'agents bancaires, également appelés « banques de détail », est en cours en République démocratique du Congo. Ces réseaux visent à promouvoir l'inclusion financière en agissant comme intermédiaires entre les agences bancaires et les clients à tous les niveaux.

Une étude de fond réalisée par Target Sarl a analysé le Agency Banking en RDC. L'étude examine entre autres la réglementation de la Banque centrale du Congo, les conditions requises pour devenir agent bancaire, les opérations autorisées et interdites, les produits numériques disponibles et leurs fonctionnalités, SWOT, et l'open banking en RDC.

Un agent bancaire est toute personne physique ou morale exerçant une activité commerciale au nom et pour le compte d'une banque dans le cadre d'un contrat écrit. Les opérations effectuées par un agent bancaire comprennent les dépôts et retraits d'argent, les paiements de factures, les virements locaux, les relevés de compte, l'encaissement des documents relatifs à l'ouverture de compte, les demandes de crédit, de carte de crédit et de débit, ainsi que les demandes de chéquier et d'assurance.

Dans le cadre de l'Agency Banking en RDC, les banques, les institutions de microfinance et les opérateurs télécom proposent plusieurs produits. Certains d'entre eux sont Equity-BCDC Express (Equity BCDC), Finca eXpress Full options (Finca), Xpress point (Ecobank), Pepele Mobile (Trust Merchant Bank), FBN money (First Bank RDC), Cahi Digital (COOPEC CAHI), Smico Cash (SMICO), Guilgal Cash (SM Guigal SA), Afrimoney Africell, Airtel Money, Mpesa et Orange money.

Alors que la numérisation est une opportunité importante sur le marché des agences bancaires, l'insécurité et le banditisme urbain sont dangereux pour les agents bancaires dans certaines régions. Remarque : Pour plus de détails sur les résultats de l'enquête, veuillez contacter : info@target-sarl.cd.