Les Kinois et les Elections de 2023

A l’aube du scrutin électoral de décembre 2023, la Commission Electorale Nationale Indépendance (CENI), a rendu public la liste des candidatures retenues. Les Congolais connaissent d’ores et déjà les candidats à qui ils donneront le privilège de les présenter à des instances supérieures.

Au regard de la fièvre électorale, Target Sarl a réalisé un sondage d’opinions sur les perspectives électorales dans la ville de Kinshasa. Du 04 au 09 Septembre 2023, 2366 Kinois âgés de 18 et plus, répartis dans les 24 communes, ont été interrogés à ce sujet.

L’objectif de ce sondage est d’évaluer les perspectives de la population de Kinshasa face aux prochaines élections en se basant sur : La connaissance de la liste des candidats députés, la notoriété spontanée des candidats retenus par la CENI, les intentions de vote de la population tant aux élections présidentielles que législatives ainsi que les attentes principales des électeurs à l’égard des futurs dirigeants (Le président de la République et les députés).

Les résultats de ce sondage sont présentés par circonscriptions électorales de la ville de Kinshasa (Funa, Lukunga, Mont-Amba et Tshangu).

Pour ce qui est de la connaissance de la liste des candidats publiés récemment par la CENI, bon nombre d’électeurs n’ont pas la connaissance des candidatures retenues. Le district de Tshangu, à titre d’exemple, où 73% des gens ne connaissent pas les noms des candidats retenus, contre seulement 27%.

La Commune de N’djili se retrouve en tête de la liste avec 39%, suivie de Maluku avec 27%. Il se constante une égalité entre Masina et Kimbanseke avec 24%. Enfin la commune de N’sele à la traine de la liste avec seulement 15% contre 85% des gens qui affirment n’avoir aucune connaissance sur la fameuse liste.

Les intentions de vote dans toutes les communes de la Tshangu sont au-dessus de la moyenne (60% contre 40%). Les communes de la N’sele et Maluku occupent le top de la liste avec respectivement 72% et 70%. Ensuite viennent Masina (64%) et N’djili (62). La commune de Kimbasenke clôture la liste avec 53% des intentions à la législative nationale.

A en croire les intentions de vote pour l’élection législative dans chacune des communes, une majorité relative de la population à Tshangu est bien déterminée à passer aux urnes pour les élections législatives, cependant la plupart n’ont pas encore une idée claire sur les candidats pour qui voter.

Quant à la Présidentielle, les intentions de vote sont légèrement prononcées avec 63% de certitude à la participation à l’élection présidentielle contre 33%. On retrouve la commune de Maluku à la cime avec 84%, suivie de Masina (74%), N’sele (69%), et N’djili (65%). La commune de Kimbanseke garde sa position au pied de l’échelle (61%).

Il est important de noter que ce sondage donne un aperçu aux candidats, les partis politiques et les groupes politiques qui souhaitent mieux se positionner et mieux influencer leurs électorats dans la ville province de Kinshasa. L’intégralité de cette étude est disponible sur commande à l’adresse mail suivante : info@target-sarl.cd