Usage des motos-taxis en RDC : Target Sarl

Usage des motos-taxis en RDC

En République Démocratique du Congo, les motos-taxis constituent l’un des moyens de transport en commun les plus utilisés par la population. Cependant, malgré l’ampleur des taxis-moto, il ne se passe pas un jour sans que l’on enregistre un cas d’accident de circulation causé par ce moyen de transport.

Target Sarl a interrogé du 20 au 30 Novembre par la méthode CATI, 1540 Congolais répartis dans 6 grandes régions d’après l’ancienne configuration, entre autres : Kinshasa, Grand Katanga, Province Orientale, Equateur, Bas-Congo, Kasaï Oriental, Sud Kivu et Nord Kivu.

L’objectif de cette étude est de connaitre : le moyen de transport utilisé habituellement, les accidents causés par les motos, les décès des proches survenus des suites des accidents de circulation à moto ainsi que la perception du degré de la dangerosité des motos taxis en tant que moyen de transport.

Selon cette enquête, le taxi est le moyen de transport le plus utilisé par la population (84%), suivi du taxi moto (67%) et du taxi bus. Concernant les motos, l’étude révèle que 64% des personnes interrogées ont déjà connu un accident de moto, et que 36% disent avoir des proches ; victimes de ce type d’accident.

Parmi les personnes interrogées, 47% ont déjà perdu des proches à cause des accidents de moto, tandis que 53% n’ont jamais connu de tels drames. Malgré la popularité des motos-taxis, les gens sont conscients du risque qu’ils prennent roulant sur motos.

L’ampleur des motos comme transport en commun pourrait s’expliquer par plusieurs facteurs notamment : Les embouteillages, les états délabrés de certaines routes ainsi que les tracasseries. Etude disponible sur commande à : info@target-sarl.cd